CENTRE D’ADDICTOLOGIE

Reconstruction d’un bâtiment de soins spécialisé en addictologie (44 lits) au CH d’hauteville-lompnes à Hauteville . 01 .

2018
  • MO / GHT Bresse Haut Bugey
  • 2 600 m²
  • 6 100 000 € HT
  • RT 2012

Le cadre naturel et paysager du site de Hauteville a des atouts thérapeutiques connus de longue date. La qualité de l’air, la luminosité, l’altitude, sont autant de leviers qui facilitent la prise en charge des patients en cure de moyen séjour, notamment pour le traitement des addictions. S’appuyer sur les qualités de ce site pour promouvoir le bien-être et le soin au travers d’une organisation architecturale et fonctionnelle adaptée constitue, à notre sens, la plus belle valeur ajoutée médicale qu’un bâtiment peut apporter au traitement de pathologies de ce type.

Installé le long d’une promenade, notre projet fait face au plan d’eau. Le bâtiment, organisé sur deux niveaux, est assis dans la pente. Cette disposition permet d’offrir un accès de plain-pied et indépendant à un jardin à chacun des deux secteurs nuits situés à l’étage.
Composé de béton lasuré gris clair et rehaussé d’éléments menuisés en aluminium teinté bronze métallique, le bâtiment présente une architecture simple et raffinée, rassurante et sans ostentation. C’est un lieu d’accueil et de soin.

Pensés comme le prolongement thérapeutique des soins dispensés dans le bâtiment, les jardins sont organisés en terrasses descendant vers le plan d’eau. Ils délimitent différents périmètres en fonction de l’heure de la journée et des besoins spécifiques.

Au centre du projet est aménagé un patio contemplatif. Celui-ci n’est pas accessible aux patients. Un accès pour son entretien est réalisé à partir de la porte vitrée prévue à cet effet localisée sur le palier de service.

Procédure interrompue